Free counter and web stats

ISIS CELESTE 2 ET *V

 

 

 


Amon

Dieu soleil, Dieu du vent

  
 
  
      Amon, Amen, Ammon : « le caché ».
Epoux de Mut
Père de Khonsu
 
      Le nom Amon signifie celui qui est caché.
Amon était le dieu-protecteur de la cité Thèbes depuis les premiers temps. Quand les circonstances politiques changèrent, Amon devint de plus en plus puissant, acquérant de nouvelles responsabilités alors que les fidèles des autres divinités étaient battus par les princes de Thèbes.
Quand par exemple, les fidèles de Shu furent vaincus, Amon remplaça celui-ci dans ses fonctions de créateur de la vie et devint le dieu du vent, celui qui commença la création

Il était l' incarnation d'une divinité aux multiples fonctions. Enrichi de l'aspect de Min, Dieu de la Fertilité, il est le Dieu primordial, il apparaît comme le garant du renouvellement éternel du monde; roi des Dieux, enfin, il règne sur l'univers terrestre et le monde divin.Cette fonction de grand Dieu était encore assurée à la conquête de L'Egypte par Alexandre le Grand qui consulta l'oracle d'Amon et se fit reconnaître fils du Dieu Amon.

 

Aton est un dieu solaire de l'Égypte antique. Il est surtout connu comme un dieu éphémère de la mythologie égyptienne du Nouvel Empire durant le règne d'Amenhotep IV qui prit le nom d'Akhénaton (ȝḫ n Jtn, « Éclat d’Aton » ou, en l'absence du déterminatif : « Utile à Aton ») (v. -1353 à -1337).


Son origine est bien plus ancienne en tant que principe visible du dieu Atoum-Rê comme en témoignent les textes des pyramides de la fin de l'Ancien Empire. Au Nouvel Empire, Thoutmôsis III s'était placé sous sa protection et Amenhotep III, dont l'une des épithètes était « Rayonnement d'Aton », avait encouragé le culte du dieu.

Culte d'Aton

 

 



 

d'Aton et Hymne à Aton.
Akhénaton va progressivement d'abord, puis plus brutalement ensuite, imposer la première religion hénothéiste connue de l'histoire, privilégiant le culte du disque solaire Aton.

 
Le culte d'Aton, considéré comme le premier monothéisme attesté du monde par certains, ce qui est contesté par d'autres1, pour qui il s'agirait plutôt d'un hénothéisme ou d'une monolâtrie, aura duré environ dix-huit ans.
On attribue souvent cette révolution culturelle et religieuse au seul Akhénaton, mais il semble qu'il n'ait fait qu'imposer une tendance née durant le règne de son père, Amenhotep III. Nicolas Grimal parle d'une « solarisation » des principaux dieux sous ce roi et le culte exclusif du Disque solaire en serait l'aboutissement logique







 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


http://fr.wikipedia.org/wiki/Aton