Free counter and web stats

SANAT KOUMARA LAYDIE VENUS ET *V

SANAT KOUMARA

 

 

       

Le Logos Planétaire de notre système terrestre, l'un des Sept Esprits devant le trône,

s'incarna physiquement et, sous la forme de Sanat Kumara, l'Ancien des Jours

et le Seigneur du Monde, descendit sur cette

planète physique et est demeuré avec nous depuis lors.

En raison de l'extrême pureté de Sa nature et du fait qu'Il est (du point de vue humain)

 


relativement immaculé, et par

conséquent incapable de réagir à quoi que ce soit sur le plan physique,

Il ne pouvait prendre un corps dense semblable au nôtre et doit donc agir dans Son corps éthérique.

Il est le plus grand de

tous les Avatars – appelés aussi "Ceux qui viennent" –

 

 

 


 

 

 

111222070745726110-3.gif

 

LADY VENUS

 

 

 

attendu qu'Il est la réflexion directe de cette grande Entité qui vit, respire

et agit à travers toutes les évolutions sur cette

planète, tenant toutes choses dans Son aura ou sphère magnétique d'influence.

En Lui nous vivons, nous nous mouvons et avons notre être,

 


                                    aucun de nous ne peut passer au-delà du rayon de Son aura. Il est le Grand Sacrifice,

Qui abandonna la gloire des Hauts-

lieux, et, pour l'amour des fils des hommes en évolution,

Il prit une forme physique et se fit semblable à l'homme.

     

 

  

 

 

 

 

 

 

Il est le Veilleur Silencieux de notre planète, quoique à proprement parler

le Logos Planétaire Lui-même, sur le plan supérieur de conscience

où Il fonctionne soit le véritable Veilleur Silencieux du

système planétaire. On pourrait peut-être dire ceci : le Seigneur du Monde,

l'Unique Initiateur, occupe la même place par rapport au Logos Planétaire,

que la manifestation physique d'un Maître vis-à-vis de la Monade

de ce Maître sur le plan monadique. Dans les deux cas,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

l'état de conscience intermédiaire, celui de l'Ego – ou Moi Supérieur – a été supprimé et ce que

nous voyons et connaissons est la manifestation directe (créée par ses propres moyens)

du pur esprit. C'est ici que réside le sacrifice. Il faut se rappeler ici que dans le cas de Sanat Kumara, il y a une prodigieuse

différence de degré ; Son point dans l'évolution étant aussi en avance

sur celui d'un adepte que celui de l'adepte l'est sur celui de l'homme animal.
 

 

 

 

 


Les Sept Esprits devant le Trône. Toute manifestation est de nature septénaire

et la Lumière Centrale que nous nommons DIEU, l'unique Rayon de la Divinité,

se manifeste d'abord comme Triplicité, puis

comme Septénaire. Le Dieu unique se manifeste par Dieu le Père, Dieu le Fils,

et Dieu le Saint-Esprit, et ceux-ci sont de nouveau reflétés

par les Sept Esprits devant le trône ou les Sept Logoï Planétaires.

Les étudiants en occultisme, non chrétiens d'origine, appellent quelquefois ces Etres :

Le Rayon Unique, se manifestant par les trois Rayons majeurs et les quatre Rayons mineurs, formant ainsi un divin

Septénaire. Le Rayon synthétique, qui les réunit tous, est

"le grand Rayon Amour-Sagesse, car en vérité "Dieu est Amour".

 


Logos Planétaire


Logos Planétaire (pluriel : Logoï Planétaires). Ce terme est généralement employé

pour désigner les sept Esprits supérieurs qui correspondent aux sept Archanges

des chrétiens. Ils ont tous passé par

le stade humain et se manifestent maintenant par une planète

et ses évolutions, de même qu'un homme se manifeste par son corps physique.

L'Esprit Planétaire supérieur travaillant à

travers tel globe particulier est en réalité le Dieu personnel de cette planète.

mâras, du sanskrit. Un adolescent vierge, ou un jeune célibataire.

Les premiers kumâras sont les sept fils de Brahmâ, nés des

 

 

 

membres du dieu au cours de la création que l'on appelle la neuvième.

 

 

On affirme que ce nom leur fut donné à la suite de leur refus systématique

de "procréer leur espèce", et ainsi "restèrent-ils

Yogins", comme le veut la légende.

(source : "Glossaire Théosophique" d'Héléna Blavatsky)

Kumaras. Les sept entités auto-conscientes les plus élevées dans le système solaire

. Les sept Kumaras se manifestent par l'intermédiaire d'un système planétaire,

de la même manière qu'un être humain se

 

 



manifeste par l'intermédiaire d'un corps physique. Ils sont appelés par les Hindous

: "les Fils de Brahma, nés de l'esprit" et ont d'autres noms encore.

Ils sont la somme de l'intelligence et de la sagesse. A l'intérieur

du système planétaire, la réflexion de l'ordre systématique est également visible.

A la tête de notre évolution mondiale se tient le premier Kumara,

assisté par six autres Kumaras, trois exotériques et trois ésotériques, lesquels sont les foyers pour la

distribution de la force des Kumaras systémiques.


(source : "Initiation Humaine et Solaire" d'Alice Bailey)

 

Comme on l'a déjà dit, à la tête des affaires, dirigeant chaque être et toute l'évolution,

se tient le Roi, le Seigneur du Monde, Sanat Kumara, la Jeunesse de l'éternel Été,

la source de la Volonté (se manifestant en

Amour) du Logos Planétaire. Coopérant avec Lui en leur qualité de conseillers,

 il y a trois Personnalités appelées les Pratyeka Bouddhas ou

Bouddhas d'Activité. Tous quatre incarnent la volonté active, intelligente et aimante

. Ils sont le plein épanouissement de l'intelligence, ayant accompli

dans un système solaire précédent ce que l'homme s'efforce maintenant

de perfectionner. Dans des cycles antérieurs à ce système, Ils ont commencé à manifester

 

 

 

 

 

 

l'amour intelligent et, du point de vue de l'être humain ordinaire, Ils sont le parfait amour

et la parfaite intelligence, bien que du

point de vue de cette Existence Qui inclut dans

Son corps de manifestation même notre système planétaire, cet aspect amour

soit encore en voie de développement et cette volonté seulement embryonnaire.

Un autre système solaire verra l'aspect

volonté s'épanouir, de même que l'amour arrivera à maturité dans celui-ci.

 

 

 

 

 

VENUS

 


 


Autour du Seigneur du Monde, mais retirés et ésotériques,

se tiennent trois autres Kumaras Qui forment les sept de la

manifestation planétaire. Leur travail est pour nous nécessairement obscur

. Les trois Bouddhas exotériques ou Kumaras constituent la somme de l'activité ou énergie planétaire, et les trois Kumaras

ésotériques incarnent des types d'énergie qui ne sont pas encore en pleine manifestation sur notre planète.

 

 

 

 

Chacun de ces six Kumaras est un reflet et l'agent distributeur de l'énergie

et de la force de l'un des six autres Logoï Planétaires, les six autres Esprits devant le Trône. Seul Sanat Kumara,

dans ce système, se maintient Lui-même, étant l'incarnation physique de l'un des Logoï Planétaires

(qu'il n'est pas permis de révéler car c'est l'un des secrets de l'initiation)

. La force vitale de l'un des six rayons passe à travers chacun d'Eux et, en les considérant,

on peut résumer Leur travail et Leur position comme suit :

1. Chacun d'Eux incarne l'un des six types d'énergie, le Seigneur du Monde

étant celui qui synthétise et qui incarne le septième type parfait, notre type planétaire.



 Ils se distinguent chacun par l'une des six couleurs, le Seigneur du Monde

étant celui qui manifeste toute la couleur planétaire parfaite, ces six autres étant subsidiaires.

Leur travail a donc trait, non seulement à la distribution de la force,

mais aussi au passage dans notre système d'Egos venant d'autres systèmes planétaires

à la recherche d'expérience terrestre.

     Chacun d'Eux est en communication directe avec l'une ou l'autre des planètes sacrées.

 Selon les conditions astrologiques et conformément à la révolution de la roue de la vie planétaire,

l'un ou l'autre de ces

Kumaras est actif. Les trois Bouddhas d'Activité changent

de temps en temps et deviennent tour à tour exotériques ou ésotériques, 

 


SANAT KUMARA


Il vient de Vé
nus où il a rapporté à la Terre la triple flamme divine alors que les terriens

avaient perdu tout contact avec leur divinité. Il vit à Shamballa, sa retraite éthérique situé près du Tibet

. Il est plusieurs fois déifié en Orient :

sous le nom de Skanda, fils de Brahma chez les hindouistes, il est le maître de la connaissance,

de la sagesse et de l'érudition.

 

 

 

 

Sous le nom de Subramanya il est le dieu des Brahmanes ou prêtres dans le sud de l'inde.

Sous le nom de Guha il représente le coeur en

action. En Ahura Mazda, il enseigna Zoroastre qui créa le zoroastrisme.

Il s'incarna en Dipamkara, le Bouddha allumeur des lampes intérieures.

       

 

 
Après
que Sanat Kumara se fût engagé à venir sur Terre, afin d'éveiller la planète à l'Amour,

144'000 âmes de Vénus se portèrent volontaires

pour venir avec lui afin de supporter sa mission. Quatre cents d'entre eux furent envoyés

afin de construire la magnifique retraite de Shamballa, lieu où tous les Maîtres Ascensionnés

allaient se réunir pour servir l'Humanité.

Sanat Ku
mara est toujours vénéré dans l'Hindouisme étant connu comme l'un des sept fils de Brahma, celui qui a le coeur pur.

Sanat Ku
mara fut lors d'une de ses incarnations : Melchisédech


 

 

                                     le sud de l'inde. Sous le nom de Guha il représente le coeur en action.

En Ahura Mazda, il enseigna Zoroastre qui

créa le zoroastrisme. Il

s'incarna enDipamkara, le Bouddha allumeur des lampes intérieures.

 

 

 

     

SANAT Kumara est l'Ancien des Jours, dont le rôle, les actes, les responsabilités

, sont objets de nombreux commentaires dans les œuvres  

 d'Alice Bailey. Il serait, selon ces textes ésotériques, beaucoup plus âgé

que tous les textes bibliques. Il est celui qui est désigné par la Sourate  

    

      

 

 

Jaya Jaya Sundara Nanda Kumara

 

 

 

 

(Refrain)
jaya jaya sundara nanda-kumara
saurabha-sańkata-vrndavana-vihita-vasanta-vihara
 
(1)
abhinava-kutmala-guccha-samujjvala-kuncita-kuntala-bhara
pranayi-janerita-vandana-saha-krta-curnita-vana-ghana-sara
 
(2)
adhara-virajita-mandatara-smita-lobhita-nija-parivara
catula-drg-ancala-racita-rasoccala-radha-madana-vikara
 
(3)
bhuvana-vimohana-manjula-nartana-gati-valgita-mani-hara
nija-vallabha-jana-suhrt-sanatana-citta-viharad-avatara