Free counter and web stats

ATLANTIDE et LEMURIE ET V

127164

 L'Atlantide

L'île engloutie dont l'emplacement est encore inconnu aujourd'hui.

Plato
n est la première personneà évoquer l'île de l'Atlantide.

Le poète grec évoque son histoire comme une réalité.

 

 

 

De nombreux débats, ouvrages et recherches ont été faits pour trouver

son emplacement. Mais de nos jours,

 

 

 


le mystère reste entier, au point que certains chercheurs

ou scientifiques rangent l'Atlantide au rang de fiction.
 
Selon le mythe, l'Atlantide était une
immense île idyllique

045923

 

 


, aussi grande que la Libye et l'Asie

réunies. Dans les écrits de Platon, elle est située après

les Colonnes d'Hercule (qui seraient au Détroit de Gibraltar).


 
 

L'île avait pour roi Atlas, le fils du dieu des océans Poséidon et de la nymphe Cleito.

Pour diriger cet immense territoire, l'île était divisée en dix royaumes.

Les neufs premiers étaient dirigés par les fils d'Atlas et le roi en personne

dirigeait le dernier, en plus de la globalité de l'île.

227539

 

Le dieu marin, fils de Poséidon, était vénéré sur l'île et aurait dessiné

lui-même la capitale de l'île.
 
L'Atlantide possédait des
ressources naturelles prodigieuses dont le fameux orichalque

: un mystérieux métal aux propriétés uniques. Grâce à ces ressources,

 


les atlantes purent se constituer une immense armée et conquirent une grande partie

de l'Afrique et de l'Europe

. Seuls les athéniens leur résistèrent ; mais alors que la bataille faisait rage,

un raz de marée engloutit l'île et l'armée athénienne.
  


 



Le Continent de Mu, quelque fois appelé « Lémurie » ou « continent perdu de Mu

», est un continent mythique dont l'existence est supposée par certains écrivains,

mais contestée par les archéologues et les géologues.

 

 

 


Il tire peut-être son nom de la langue dravidienne :

la racine Mu qu'on retrouve dans le nom du peuple

Mundras dans la péninsule indienne.

 

428807

 


Le nom Mu a plus sûrement été forgé par deux spécialistes des Mayas

, Auguste Le Plongeon et Brasseur de Bourbourg, au XIXe siècle.

Selon les versions, il serait situé au cœur de l'océan Pacifique

 

 


ou de l'océan Indien voici plusieurs dizaines

de milliers d'années. Comme l'Atlantide,

il aurait été détruit il y a 12 000 ans par les dieux pour punir une civilisation

décadente, comme c'est souvent le cas dans ce type de légende.

559004


Histo
ire

Tout se fonde sur le livre du colonel James Churchward

(1852-1936), qui fit sensation, en 1926

: Le Continent perdu de Mu. Cet ouvrage précède de peu la publication

 


à titre posthume de l'œuvre majeure de Jules Hermann écrite plusieurs décennies

auparavant et intitulée Les Révélations du Grand Océan,

une rêverie dans laquelle la Lémurie est évoquée.

 

692934



Churchward affirme dans son livre que des tablettes découvertes

en Inde et au Mexique, rédigées dans la langue sacrée de Mu qu'un vieux prêtre d'Asie

lui avait appris à déchiffrer, confirmaient que ce continent avait été la source

de toute civilisation, avant même l'Atlantide.

 



Après avoir quitté l'Inde, Churchward

dit avoir cherché d'autres preuves concrètes

de l'existence de Mu, au Tibet, en Égypte, en Nouvelle-Zélande et à l'île de Pâques.

Il raconta avoir trouvé de nombreux textes gravés dans la langue sacrée de Mu.




Hypothèses

Pour étayer la thèse de ce continent disparu, plusieurs écrivains,

dont James Churchward et plus récemment Louis Claude Vincent, ont utilisé

 


le patrimoine archéologique des îles du Pacifique

, comme les statues de l'île de Pâques

, ou encore les ruines de l'île de Ponape, faisant valoir que, lors de leurs découvertes,

 

 

703583

 


les peuples habitant ces îles n'avaient ni la technologie, ni le savoir pour ériger de tels monuments.

Il est également intéressant de noter que plusieurs de ces peuples font référence à

une terre jadis immense qui aurait disparu lors d'un cataclysme,

 

 


et qu'ils prétendent qu'un peuple puissant y vivait, ayant perdu le souvenir de

la signification de ces monuments au fil du temps.

La Lémurie est donc l'hypothétique continent, appelé « continent perdu de Mu »,

 


où auraient vécu les Lémuriens et qui aurait occupé jadis une bonne partie des océans Pacifique

et Indien. Détruit par des tremblements de terre et des éruptions volcaniques,

l’Australie, l’Océanie et l’Île de Pâques en seraient les vestiges.

C'est sur un continent semblable qu'aurait vécu, selon la cosmogonie aztèque,

la troisième grande race ayant peuplé le monde. Tout comme l'Atlantide,

 

851025

le continent de Mu serait donc le berceau de l'humanité.

C'est Brasseur de Bourbourg, en 1866, qui parle le premier du continent de Mu,

dont il pense avoir découvert l'existence à travers un livre maya, le Codex Troano.

  fait, les traductions de Brasseur de Bourbourg sont aujourd'hui considérées

 


comme fantaisistes. L'écriture maya ne commencera à être réellement décryptée que cent ans plus tard.

Aucune carte marine ne mentionne actuellement un quelconque continent englouti.


029388


 

 

 



Référence :

http://fr.wikipedia.org/