Free counter and web stats

l' ATLANTIDE

l 'ATLANTIDE

 

 

 

L'Histoire de l'humanité

 

Introduction.


Cette partie n'est qu'un bref résumé de l'Histoire de l'humanité aux Ages lémurien et atlante. Le but principal de cette leçon est de montrer que lorsque l'humanité fut capable de qualifier l'Energie Divine de façon constructive, la civilisation atteignit un haut degré d'accomplissement. En revanche, lorsque l'humanité, dans son ensemble, n'écouta plus la petite Voix tranquille intérieure, et lorsque la prêtrise devint spirituellement arrogante, cette attitude produisit la chute de la civilisation, le plus souvent accompagnée par des cataclysmes.

Aujourd'hui, selon les Maîtres, nous sommes littéralement assis sur un baril de poudre. Espérons que les leçons dégagées de l'histoire des civilisations de la Lémurie et de l'Atlantide seront prises au sérieux! Même s'il peut être impossible d'empêcher tous les désastres naturels, tout espoir n'est pas perdu que l'amplitude des catastrophes puisse être réduite et que beaucoup de souffrances puissent être épargnées. Par chance, il ne faut pas beaucoup d'étudiants pour accomplir ce prodige. La qualité de la conscience, le désir humble et sincère de servir et l'engagement envers la cause de la Grande Fraternité des Maîtres sont les facteurs les plus importants.

 

 

Etfriend9 jeanluc 2

 


Les deux premiers Ages d'Or.


L'avènement de l'homme sur la Terre.

Il y a plusieurs millions d'années (4,5 d'après ce livre), un 21 mars, au solstice du printemps, Hélios et Vesta décidèrent d'amener, pour qu'elle s'incarnât sur Terre, la première sous-race de la première race souche. Furent présents à cet événement, en plus des membres de cette race et d'Hélios et Vesta, des Membres du Royaume angélique, dont l'Archange Michel, les Directeurs des éléments terre, eau et air, soit Virgo, Neptune et Bélier, le Maha Chohan, le Manu de la première race et les Esprits Gardiens. Parmi les Esprits Gardiens, il y avait Sanat Kumara, un Etre Ascensionné de Vénus, et Zoroastre, un Etre du Soleil Central représentant l'élément feu.

Un rayon de lumière gigantesque fut projeté du Soleil, et la descente majestueuse vers la Terre commença. L'Archange Michel fut le premier à toucher terre. Il fit le vœu d'apporter aide et assistance à toute l'humanité jusqu'à ce que le dernier courant de vie eût fait son Ascension. Puis, le Maha Chohan établit la Flamme du Réconfort.

La descente eut lieu dans le voisinage des Montagnes du Teton, dans le Wyoming. Cette Retraite des Montagnes Rocheuses est le plus ancien foyer des Maîtres Ascensionnés sur la Terre. Elle se nomme aussi Temple de la Précipitation. Précipitation veut dire "aller vers l'avant"; cela se réfère à l'avènement de l'homme sur Terre. C'est à partir de là que les hommes nouveau-nés allèrent au nord, au sud, à l'est et à l'ouest pour porter la lumière de Dieu.

 

Yellowc 1 seeds9 jeanluc


L'homme dans le Jardin d'Eden.


Et Dieu vit tout ce qu'il avait fait et trouva que c'était bien (Génèse 1-31). Ce compte rendu s'applique aux deux premiers Ages d'Or et aux trois premières races souches, période au cours de laquelle il n'y eut aucune imperfection. L'humanité vivait dans le Jardin d'Eden. E-don signifie obéissance à la divine sagesse, activité omnisciente de la conscience. Pendant cette ère, aucun courant de vie n'usa de l'Energie pour créer des vibrations discordantes. La Terre était aussi harmonieuse que le ciel. Chaque individu était une note d'une grande symphonie, en complète osmose avec son Je Christique et sa Présence I AM. Les corps intérieurs de tous vibraient en parfaite harmonie. L'attention de l'humanité reposait sur les choses d'en-haut et non sur les choses d'ici-bas.

Nous pouvons nous demander quelle était l'apparence de l'homme à cette époque. Puisque les vibrations de ses habits étaient beaucoup plus hautes qu'elles ne le sont aujourd'hui, le corps physique de l'homme était d'une densité moindre et pourrait être comparé à notre corps éthérique actuel, qui est de substance vaporeuse.

 

 

 

A cet Age d'Or, les corps des hommes étaient lumineux.

Leur radiance se déployait aussi loin que les mains pouvaient s'étendre et était perceptible à la vision externe de chacun. Aucune duperie n'était possible, parce que la couleur du rayonnement traduisait immédiatement la pensée et le sentiment. L'humanité ressemblait à ce qu'est notre Je Christique aujourd'hui. Puisque les électrons brillaient au travers du vêtement extérieur, aucune lumière artificielle n'était nécessaire. Le jour et la nuit, tels que nous les avons aujourd'hui, étaient inconnus. La sphère éclatante de pure Lumière Blanche formait une armure naturelle, gardant à distance les fréquences vibratoires qui n'étaient pas compatibles avec la perfection de la Présence. Ce fut un temps où chacun pouvait contempler sa Présence I AM, marcher et parler avec les Anges et les Etres Ascensionnés. Il n'y avait aucun voile entre eux

 

 

 

 
 

 

 

Par le pouvoir de la pensée et du sentiment, l'homme précipitait ce dont il avait besoin sur le moment,

que ce fût de la nourriture, de l'habillement, un toit ou de beaux Temples. Par le Pouvoir du sentiment, l'homme pourvoyait d'Energie des formes-pensées en utilisant la Substance Lumineuse Universelle. Tout ce qui était précipité était utilisé pour le bien de tous. L'attention de chaque homme, femme ou enfant était centrée sur les affaires du Père. Tous n'étaient intéressés que par l'extension des limites du royaume, en cristallisant dans la forme les idées Divines qui passaient journellement de la Présence I AM de chaque individu

 

dans sa conscience externe par la corde d'argent. Chaque courant de vie était comme une fontaine d'où jaillissaient de nouvelles idées de la Présence, moulant autour de soi la substance élémentale qui répondait instantanément à son appel, puisqu'il était co-créateur avec Dieu.

Des idées tellement magnifiques étaient projetées en une journée que l'être externe ne pouvait les réaliser toutes. Dans ces conditions, il choisissait les idées qui seraient d'une plus grande bénédiction pour l'univers.

Quoi que l'homme fît dans ces âges anciens, il le faisait bien et avec profusion de détails. Beaucoup d'heures, de mois, et jusqu'à une vie furent consacrés à sculpter une image ou à tisser un tapis.

Ce furent des jours de grand Bonheur et de Beauté. Il n'existait que la perfection sur tous les chemins de la Vie. La malédiction de Caïn (travailler à la sueur de son front), la désintégration et la mort étaient inconnues.

 

Unicorn jeanluc 1

JEAN LUC  BOZZOLI


La vie religieuse.


L'éducation, la science et la religion n'étaient pas des branches séparées. Il n'y avait qu'un seul sujet: Dieu et Ses idées. La gloire de l'UN se manifestait dans toutes les avenues de la Vie.

Certains courants de vie, utilisant leur individualité, devenaient des spécialistes et entraient en prêtrise. Ils étaient entraînés dans des Temples, devenant des experts en précipitation, en éducation et en guérison. Chaque fois qu'un homme sentait s'épuiser en lui une qualité, il visitait un Temple et s'en trouvait revivifié.

Le Temple de la Foi Illuminée se situait près de Banff, province actuelle d'Alberta, au Canada. A l'origine, il était taillé dans la montagne. Le Seigneur Michel servait là, et ses sages conseils étaient suivis avec Amour. Les gens venaient individuellement ou en groupes absorber la conscience de Foi absolue dans la Bonté de Dieu.

La Flamme de la Liberté était au Temple de la Liberté et servait à accélérer l'extériorisation du Plan Divin de l'individu et, par conséquent, son développement. La Flamme de la Liberté, de couleur pourpre, est une activité du Septième Rayon.

 

Pallas Athéna, Déesse de la Vérité, était Grande Prêtresse au Temple de la Vérité. Les pèlerins lui rendaient visite pour profiter de l'effet magnétisant de la Flamme Verte de la Vérité.

D'autres Esprits Gardiens, parmi lesquels le Grand Directeur Divin, Lanto, Surya et Kwan Yin, en plus de la Légion angélique, marchaient et parlaient journellement avec les membres des trois premières races souches.

Les sept Archanges étaient alors les sept Chohans. Chohan veut dire "Seigneur du Rayon". Chaque Chohan était, et l'est encore, responsable d'un Rayon. Le Maha Chohan (Grand Seigneur des Rayons) avait, et a toujours, la responsabilité des sept Chohans. L'Archange Jophiel fut le premier instructeur du Monde.

 

Waterbeings9 jeanluc 2

JEAN LUC BOZZOLI

 


Réincarnation individuelle.


Durant les deux premiers Ages d'Or, les corps physiques des nouveaux habitants de la Terre furent créés par les parents au moyen de rayons de lumière. Par la projection de deux rayons, l'un d'un être masculin et l'autre d'un être féminin, un nouveau corps était créé à l'endroit où les deux rayons se croisaient. Le corps avait immédiatement sa stature adulte; l'enfance était inconnue. Alors, le courant de vie arrivant prenait possession de la forme nouvellement créée. Chaque vie individuelle durait plusieurs centaines d'années, car la vibration de chaque électron, atome et cellule, demeurait en harmonie avec la Présence.

Vers la fin de sa vie, l'individu informait ses parents et amis de sa transition prochaine. Il recherchait alors de nouveaux parents et, avec leur consentement, leur confiait quelques-unes de ses possessions terrestres, telles que livres et documents de recherche.

A l'instant décidé, l'individu marchait dans la Flamme Violette de Transmutation, qui était ancrée dans un Temple et entretenue par les prêtres. La Flamme éthérisait instantanément la forme physique, et les éléments retournaient à la substance vitale universelle. L'enregistrement de la mémoire, c'est-à-dire l'âme, pénétrait dans les Royaumes intérieurs pour un certain temps, puis il était rappelé plus tard, à un moment choisi par l'individu. De cette manière, celui-ci conservait la mémoire entière de ses vies antérieures, était prêt pour une nouvelle incarnation et pour une nouvelle opportunité de croissance et d'accomplissement de son Plan Divin.

Un minimum de sept incarnations, une pour chaque Rayon, était nécessaire pour atteindre l'Ascension. Ce processus se déroula sans interruption pendant les deux premiers Ages d'Or, durant lesquels les trois premières races souches prospérèrent et tous les membres de ces races firent leur Ascension.


Climat et environnement.


Pendant les deux premiers Ages d'Or, l'humanité jouit d'un climat équilibré, de type semi-tropical. Il n'y avait pas d'orages, ni autres conditions adverses. Il y avait aussi une Harmonie parfaite dans le rythme et dans le changement des saisons. Les quatre saisons veillaient à la variation des couleurs et des dessins, de même qu'à la différence des types de récoltes.

Une végétation luxuriante couvrait le sol; il n'y avait ni mauvaises herbes, ni microbes, ni insectes, ni vermine, ni maladie. Les volcans n'existaient pas, car l'action volcanique est due à l'antipathie entre les élémentaux et l'humanité, que ceux-ci étaient venus aider avec Amour.

Les animaux, tels que nous les connaissons aujourd'hui, n'existaient pas encore. Ils ne firent leur apparition que lorsque l'humanité eut généré la discorde qui fit suite aux deux premiers Ages d'Or. Toutefois, les oiseaux font partie d'une catégorie séparée. Ils furent créés par des Etres Ascensionnés pour être des messagers envers l'humanité. Quelques-uns revêtirent plus tard certaines qualités de l'homme, ce qui explique leurs activités destructives.

 

Dans les deux premiers Ages d'Or, les terres étaient toutes reliées les unes aux autres autour du globe. Il y avait également des océans, mais pas de calottes glaciaires. Ces dernières furent causées par la froideur et la violence des humains, et elles disparaîtront lorsque l'humanité irradiera plus d'amour. Le nom d'un des continents existant à cette époque est "Lémurie", également appelé "Mu".

La surface de la Terre était blanche, comme l'albâtre ou le quartz blanc, et irradiait des couleurs du prisme. Il y avait des rivières, des chutes d'eau, des lacs, des océans, des arbres, de la végétation et des montagnes.

 

Upgrades jeanluc9 2

 


La chute de l'homme.


Les attardés.

C'est au cours de l'arrivée de la quatrième race souche qu'un concile cosmique eut lieu, dont la décision changea de façon dramatique le cours de toutes les évolutions terrestres: esprits gardiens, anges et élémentaux.

Ce concile, auquel prit part la Hiérarchie Spirituelle de la Terre, fut convoqué pour décider du sort de milliards de courants de vie. Ces courants de vie étaient d'un niveau spirituel insuffisant pour continuer à jouir de l'hospitalité de leur propre planète.

Ces individus refusaient le Plan Divin. Ils étaient satisfaits d'eux-mêmes dans leurs pensées et sentiments et ils étaient en retard dans leur processus naturel d'évolution. De ce fait, ils n'étaient pas à même de suivre leur planète dans sa progression. Les Maîtres leur donnèrent le nom d'attardés ou retardataires.

Ce fut à ce moment que la Hiérarchie de la Terre, dans un acte de miséricorde, offrit l'hospitalité de notre planète pour aider les attardés à compléter leur évolution. Les conditions sur le globe étaient encore parfaites et harmonieuses, mais en comparaison avec d'autres planètes, sa fréquence vibratoire était quelque peu inférieure. On espérait que les retardataires seraient guidés par la pureté et par la perfection des pensées et sentiments des indigènes et que, prenant exemple sur eux, ils transmuteraient lentement leur karma. Les grands prêtres et esprits gardiens furent informés de la venue des attardés; le reste de l'humanité n'en eut pas connaissance. Pendant des centaines d'années, les grands prêtres essayèrent d'établir par le décret un bouclier autour des courants de vie de la Terre afin d'empêcher leur contamination par les attardés.

 

A quoi ressemblaient les retardataires après leur arrivée sur Terre? Liés par les mêmes lois que les indigènes, ils reçurent un corps similaire et, dès lors, ne furent plus distingués du reste de l'humanité.

Les erreurs principales des attardés étaient l'arrogance, la rébellion, la résistance au progrès, l'entêtement et le ressentiment vis-à-vis du changement. Naturellement ils apportèrent ces défauts avec eux, et leurs formes-pensées impures se répandirent dans l'atmosphère comme de la fumée. Ce fut le commencement du brouillard dont parle la Bible.

Peu à peu, le peuple de la Terre succomba à la tentation subtile de la curiosité. Il s'aligna sur les formes-pensées impures des retardataires et commença à jouer avec elles. Cette expérience d'abus de libre arbitre provoqua ce qui est connu sous le nom de "chute de l'homme". L'humanité commença à écouter la mauvaise clique. Se rendant indépendante des Directives Divines, l'humanité choisit délibérément de faire l'expérience de l'impureté. Dès lors, l'attention de l'homme ne reposa plus exclusivement sur sa Présence interne, directrice de ses activités de vie. L'homme devint conscient de ses sens, au lieu d'être conscient de Dieu, et ainsi, selon la Loi Cosmique, manifesta ce sur quoi était branchée son attention et ce à quoi il pensait le plus. Délibérément et consciemment, il tourna le dos à la perfection et à l'empire dont Dieu l'avait doté dès le début.

Lorsque le brouillard fit son apparition, ce fut comme une mince volute de fumée. Plus tard, alors que passaient les âges, il devint plus épais et occulta graduellement la présence visible de la Légion Ascensionnée.

 

La Gloire et la Perfection des deux premiers Ages d'Or prirent fin. Plus tard, lorsque fleurit la culture atlante, il y eut à nouveau d'autres Ages d'Or, au cours desquels le voile fut partiellement levé. Cependant, la Perfection des deux premiers Ages d'Or ne fut jamais plus égalée. Les Maîtres ont dit aux étudiants qu'il nous est possible de lever à nouveau le voile et que l'homme, une fois de plus, peut être capable de marcher et parler avec la Légion Ascensionnée et avec les Anges.

 

Devasspiral jeanluc 4

JEAN LUC  BOZZOLI


Conséquences de la chute.


Les Maîtres ont déclaré que la chute de l'homme eut lieu en Australie et en Nouvelle Zélande. A cette époque, ces pays faisaient partie du gigantesque continent de Lémurie qui couvrait une grande partie des océans Pacifique et Indien. C'est là que les commérages et la calomnie commencèrent à tisser le voile.

Nous savons que, lorsque les conditions sont Parfaites, il faut un cycle de quatorze mille ans pour qu'une race souche entière fasse son Ascension. Etant donné que les trois premières races souches firent leur Ascension à l'heure convenue, et que c'est au cours de l'évolution de la quatrième race souche que la disharmonie apparut pour la première fois, nous pouvons en déduire que la chute de l'homme se produisit environ cinquante mille ans après que le premier humain eut mis pied sur Terre.


Effet sur la surface de la Terre.


Avant la chute, le pigment de la surface de la Terre était de couleur albâtre. Après la chute il commença à changer; les gris et les bruns apparurent. Il fallut encore longtemps pour que le noir et le rouge fissent leur apparition (nous parlons ici de rouge vif), il y a de cela à peu près quatre-vingt mille ans.

Dans certains cas, la discorde de l'humanité créa tellement de disharmonie que le royaume de la nature refusa de continuer à apporter certaines contributions, consistant notamment à ornementer la surface de feuillages. Les premières terres stériles et les déserts apparurent. L'Energie mal qualifiée par l'homme fît naître des ceintures de gaz et des chambres souterraines de pression qui, sous certaines conditions, produisent des tremblements de terre et des éruptions volcaniques.


L'Age lémurien (4.500.000 - 200.000 av. J.-C.).


Dimensions et situation de la Lémurie.

Dès l'origine, il y eut plusieurs continents sur la surface de la Terre. Lorsque nous parlons d'Age lémurien, cela ne veut donc pas dire qu'un continent lémurien existait par lui-même. La raison pour laquelle nous établissons un rapport d'un âge particulier avec un continent spécifique est que, durant cette période particulière, ses habitants furent leaders en termes de connaissance, d'application de la Loi Cosmique et d'accomplissements scientifiques, d'où les noms d'Age lémurien et d'Age atlante.

Les terres du gigantesque continent de Lémurie comprenaient des surfaces qui se trouvent maintenant sous l'océan Pacifique, en plus des îles d'Hawaï, de Pâques, des îles Fidji, de la Nouvelle-Zélande et de l'Australie. Une dictée mentionne des terres de l'océan Indien et Madagascar. La côte Est de la Lémurie s'étendait jusque vers la région de San Diego, en Californie.


L'engloutissement de la Lémurie.


L'Elohim Orion déclara en 1954 que les Temples, les villes et des civilisations entières étaient en plein dépérissement et que des continents s'étaient affaissés parce que la paix et l'harmonie avaient cessé de prévaloir. Le Maître Ascensionné Marie dit que l'arrogance spirituelle avait détruit les Temples de la Lémurie et de l'Atlantide. Elle exhorta les étudiants: "Restez humbles en dépit de vos connaissances!" Dans une autre dictée, il a été dit: "Les cataclysmes ne proviennent que de l'influence destructive de l'homme, et lorsque celle-ci disparaîtra, ils n'auront plus de raison d'exister!"

Juste avant le cataclysme, des gardiens des Temples transférèrent des documents, les diverses Flammes des Temples et d'autres objets de valeur vers certains endroits qui résisteraient aux forces dedestruction. Ces endroits furent l'Inde, la Chine, le Tibet, les Montagnes Rocheuses et l'Atlantide. Djwal Kul, qui devint plus tard l'un des trois Rois Mages des temps de la Bible, participa au sauvetage en transportant certains biens en Asie Centrale. Le Seigneur Lanto, grand prêtre de l'un des Temples qui pratiquait la précipitation avec succès, transporta la Flamme du temple dans la retraite du Teton Royal, où Elle demeure.

De cette manière, la mémoire et l'héritage de la Lémurie furent sauvegardés par quelques fidèles.


L'Age atlante (approx. 500.000 - 10.000 av. J.-C.).


Dimensions et situation de l'Atlantide.


Nous pouvons être heureux que les Maîtres nous aient laissé quelques informations concrètes sur l'essor et la chute de plusieurs civilisations de l'Age atlante. Nous n'avons plus besoin de nous référer à la mythologie, aux légendes, témoignages psychiques, allégories et autres détails, voilés ou faussement interprétés, présentés par les Maîtres qui étaient sévèrement limités par la Loi Occulte appliquée à la Terre. Les Maîtres disent que le genre d'informations données après 1930 a été interdit durant les douze mille ans précédents.

Le Continent atlante comprenait à l'origine une masse terrestre solide s'étendant d'une portion de l'Amérique du Nord et du Sud vers l'Europe et l'Afrique du Nord. Selon une dictée, l'Europe faisait alors partie de l'Atlantide, comme Madère, les Açores et Cuba. Certains indices donnent à penser qu'une partie des Etats-Unis en faisait aussi partie, car les Maîtres ont désigné des Temples situés sur la côte Est sous l'appellation de Temples atlantes. Il y avait également d'autres continents.

Une première civilisation atlante a été située par les Maîtres à 500.000 ans av. J.-C. Le dernier fragment d'Atlantide, Poséidon, s'affaissa sous les eaux vers 10.000 ans av. J.-C.


Civilisations de l'Age atlante.


La culture atlante atteignit l'un de ses sommets il y a 500.000 ans. Les peuples de cet âge étaient parvenus à une grande illumination, à la compréhension et à l'unité avec la Présence divine. Ils connaissaient le Pouvoir de la radiation et l'importance de l'action vibratoire traversant le corps des individus.

En ce temps-là, Long Island, l'île actuelle près de New York, était considérée comme un lieu saint, entièrement réservé à la prêtrise. Hormis le corps sacerdotal, personne n'y avait accès. Par la Pureté et l'Activité constructive des prêtres, Long Island devint le centre le plus hautement magnétisé de courants spirituels sur la Terre. Il n'était pas recommandé d'y pénétrer, car c'eût été comme toucher une ligne à haute tension.

Après l'affaissement de la Lémurie, voici 200.000 ans, sa prêtrise s'incarna rapidement en Atlantide. Dotés de la conscience consécutive (la mémoire des incarnations précédentes), les prêtres attirèrent les courants de vie qui les avaient assistés sur Mu durant les Ages d'Or précédents. Bientôt fleurit la culture atlante.


A plusieurs égards, la technologie des différentes civilisations atlantes fut supérieure à celle d'aujourd'hui. L'énergie nécessaire à l'éclairage, au chauffage et à la propulsion était générée et transmise en quantités illimitées par des instruments ressemblant à des blocs d'alimentation. Lorsqu'ils étaient destinés à la propulsion, on les fixait au véhicule utilisé. Sept types différents étaient disponibles. Les blocs avaient un volume de deux pieds sur deux sur trois (env. 0.6 m x 0.6 m x 0.9 m). Ils étaient capables de rassembler des courants d'énergie existant dans l'atmosphère. Ces courants électriques étaient d'un type plus fin que ceux que nous utilisons aujourd'hui. Ils pouvaient être contrôlés aussi bien par la force de la pensée que par des moyens mécaniques. Par ses aéronefs, l'Atlantide était en contact avec toutes les parties du globe.

Un accélérateur atomique, appareil accélérant l'action vibratoire des quatre corps inférieurs, était utilisé comme agent guérisseur et purificateur.

Saint-Germain rapporte un autre accomplissement dans le domaine technologique. Certains métaux étaient combinés avec du verre dans un processus de fusion dont le produit était impérissable et aussi fort que l'acier.

Une technologie supérieure associée à une bonne compréhension de la Loi Cosmique permit aux Atlantes de maintenir une position de leadership qui dura des milliers d'années, jusqu'à l'époque de la disparition de sa dernière parcelle, l'île de Poséidon. Dans ses périodes d'apogée, l'Atlantide fut considérée comme un empire mondial.

 

La civilisation du Sahara (68.000 ans av. J.-C.).


La civilisation du Sahara s'étendait de l'Ouest du Sahara actuel et traversait l'Afrique vers l'Est pour continuer en direction de l'Asie jusqu'aux montagnes de l'Himalaya. Cette civilisation s'appelait "l'Empire du Sahara", et elle atteignit un niveau tel que le nom d'Age d'Or lui a été attribué.

En ce temps-là, le Sahara était une terre fertile. Il y avait beaucoup de fleuves, la région jouissait d'une humidité abondante et d'un climat semi-tropical. Le Nil, tel qu'il est aujourd'hui, ressemble aux fleuves de cette période.

La capitale était connue sous le nom de "Cité du Soleil". Le dôme de beaucoup de constructions était couvert de feuilles d'or pur, et leur intérieur décoré de pierres précieuses. L'or et les joyaux étaient précipités directement de la Substance Unique éternelle.

Le Roi empereur, alors non ascensionné, était le Maître connu aujourd'hui sous le nom de Saint-Germain. Son empire était un exemple vivant de Perfection. Depuis, il n'y a jamais rien eu sur Terre qui approche de tels sommets. Cette Perfection se maintint des centaines d'années, et il n'y eut jamais besoin d'armée ou de marine de guerre.

Saint-Germain était assisté par un conseil de quatorze Maîtres Ascensionnés. Le gouvernement lui-même consistait en sept départements qui contrôlaient les activités de la science, de l'industrie et de l'art. Chaque Chef de département travaillait directement avec le Conseil et était, par conséquent, aligné à tout moment sur le Plan Divin. Chacun servait pour le bien de tous.


Les civilisations de Poséidon (12.000 - 10.000 av. J.-C.).


Pendant l'apogée de la civilisation de Poséidon, une tentative fut faite dans une province de donner le jour à une nation de Maître Ascensionnés. Les gens vivant dans cette contrée étaient capables de précipiter nombre de choses dont ils avaient besoin, y compris la nourriture et l'habillement. Ils s'asseyaient à leur table et la nourriture demandée apparaissait en face d'eux. L'activité consumante de la Flamme Triple (peut-être la Flamme Violette) était visible pour tous. Lorsque le corps physique avait terminé son service, il était placé dans cette Flamme et disparaissait instantanément.

La technologie était très avancée. La civilisation de Poséidon maintenait des contacts à l'échelle mondiale au moyen d'aéronefs. Parmi les endroits visités figuraient le Parc du Yellow-stone, dans le Wyoming, aux Etats-Unis, et Meru, en Amérique du Sud. En comparaison, les transports aériens actuels paraissent primitifs et rudimentaires.


L'effondrement du continent Atlante.


Lorsque les forces obscures eurent suffisamment influencé la conscience d'une majorité d'Atlantes, désobéissant à Dieu, suivant la voie de la rébellion et de l'usage destructif du libre arbitre, et lorsque la prêtrise n'usa plus assez d'énergie constructive, la Loi Cosmique décréta que l'Atlantide n'avait plus de raison justifiant son droit à l'existence.

Le premier cataclysme de cette période (500.000 à 10.000 av. J.-C.) se produisit voici 200.000 ans. Comme cette catastrophe sépara de grandes parties de la surface de la Terre, il est possible que des portions de l'Atlantide se soient effondrées en même temps.

La seconde catastrophe majeure se produisit il y a 80.000 ans. Cela dut être un cataclysme d'une ampleur mondiale et d'un effet dévastateur, parce que les Maîtres ont précisé qu'il avait changé les couleurs du sol terrestre et que, pour la première fois, les couleurs rouge et noir apparurent à l'humanité. Les Maîtres ont expliqué dans une autre dictée que ces couleurs ont une tendance à abaisser les vibrations de l'individu en faisant appel aux sens inférieurs.


La région connue aujourd'hui sous le nom de "Texas" s'éleva au cours de ce cataclysme. Avant cet événement, elle se trouvait sous les eaux.

Au cours de plusieurs cataclysmes, la séparation des terres se poursuivit et, morceau par morceau, plusieurs fractions du continent géant de l'Atlantide furent submergées. Ce processus se déroula sur plusieurs millénaires. Finalement, il ne subsista que l'île de Poséidon, une portion centrale et congrue du continent originel. Les terres submergées comprenaient des parties situées dans le voisinage de l'île actuelle de Cuba.

Lorsque Poséidon faisait encore partie intégrante du grand continent, elle avait été le cœur et le centre du monde civilisé.

Le cataclysme atlante final eut lieu vers 10.000 av. J.-C. Poséidon, dernier bastion de l'Atlantide, fut engloutie.


L'exode.


Ceux parmi les prêtres et les chélas qui étaient restés fidèles à la Lumière, furent informés de la date à laquelle Poséidon allait être submergée. Au moment convenu, une nuit, les adeptes de l'Ordre de la Lumière chargèrent leurs bateaux avec les trésors qu'ils avaient pu arracher des mains de la cupide prêtrise. cent voiliers, munis d'avirons, furent pourvus d'équipages. Les bateaux transportaient quarante volontaires chacun, dont un prêtre.

Aussitôt après avoir quitté le rivage, le chef de chaque bateau prit connaissance d'ordres préalablement scellés. Ces documents contenaient la destination de chaque bateau. Le prêtre Hilarion (qui, plus tard, fut Paul, disciple de Jésus), eut pour mission de porter la Flamme de la Vérité vers la Grèce à travers l'océan Atlantique et la Méditerranée. Le prêtre Sérapis Bey et son groupe furent instruits de porter la Flamme de l'Ascension à Louxor, en Egypte. Ceux qui gardaient la Flamme de la Liberté eurent à la transporter vers le Sud de la France. Chaque voilier reçut l'instruction d'arriver à une place sûre avant que l'océan ne fût en ébullition, d'où personne ne sortirait vivant.

Des cent bateaux partis de Poséidon, dix seulement arrivèrent. Le temps et les conditions karmiques étaient tels que l'Instant Cosmique ne pouvait attendre l'arrivée à bon port des bateaux au-delà d'une certaine date, si ceux-ci étaient retardés dans leur progression pour une raison quelconque. A l'exception des occupants des dix bateaux, toute la population de Poséidon périt.

Les trésors de Poséidon furent transportés en différents endroits de la Terre. Des document furent emmenés en Egypte, au Tibet, en Chine et ailleurs en Asie. Quelques documents atlantes furent acheminés plus tard vers la bibliothèque d'Alexandrie, où la plupart furent détruits postérieurement par le feu. Les documents qui ne furent pas acheminés vers Alexandrie sont restés intacts. Ils réapparaîtront lorsque la malveillance, le sectarisme et l'intolérance de l'esprit orthodoxe seront dissous à un point tel qu'ils perdront leur pouvoir destructeur.

 

C'est ainsi que le dernier fragment d'un empire mondial s'effondra pour demeurer sous les eaux de l'Atlantique le temps nécessaire à sa purification. Quelques mythes et légendes parvenue jusqu'à notre époque témoignent de ce glorieux passé.

Les Maîtres ont dit qu'en temps voulu, des preuves indiscutables de l'existence de l'Atlantide et de son haut degré de civilisation seraient apportées par des recherches océanographiques, géologiques et autres découvertes scientifiques.


Sérapis Bey et son équipage arrivèrent à leur destination quelques secondes avant que le Nil ne débordât en raison de l'effondrement de Poséidon.

L'action de la Flamme de l'Ascension, associée au bon usage de la Connaissance et du Pouvoir, propulsa plus tard l'Egypte vers son apogée.


Hilarion et son groupe arrivèrent sains et saufs sur l'île de Crète qui, à l'époque, était encore reliée à la Grèce. Hilarion y établit la Flamme de la Vérité. Ce centre fut utilisé plus tard pour ériger le Temple de la Vérité, instituer les oracles de Delphes et ouvrir l'âge d'or de la Grèce.

Upgrades jeanluc9 1