Free counter and web stats

LA CITEE DE L'AGARTHA TELOS *V

 


Il y a plus de six mille ans, un saint homme disparut avec toute une tribut dans les profondeurs de la Terre.

Depuis, jamais il n'a reparu à la surface du monde, mais plusieurs personnes ont pu visiter son royaume : Çakya-Mouni, Undur

Gheghen, Paspa, Baber et d'autres encore. Nul ne sait véritablement où il se trouve.

 

 


L'un dit en Afghanistan, d'autres aux Indes. Dans cette région, tous les hommes

sont protégés contre le mal ; le crime n'existe pas à

l'intérieur de ses frontières. La science s'y est développée dans la paix, rien n'y est menacé de destruction.


Le peuple souterrain a atteint le plus haut degré du savoir. A présent,

c'est un grand royaume qui compte des millions de sujets sur lesquels règne le Roi du Monde. Ce dernier connaît toutes les forces de la

Nature, lit dans toutes les âmes humaines et dans le grand

Livre de la destiné. Invisible, il règne sur huit cents millions d'hommes, prêts à exécuter ses ordres.
...


Mario DUGUAY

 

Ce royaume est Agharta. Il s'étend à travers les passages souterrains du monde entier.

J'ai entendu un savant lama chinois dire au Bogdo Khan que les cavernes souterraines de l'Amérique sont habitées par le peuple ancien

qui disparut jadis sous Terre ;

quelques traces de son existence subsistent

encore à la surface du pays. Tous les habitants de ce monde


souterrain sont gouvernés par des chefs qui reconnaissent la souveraineté du Roi du Monde. Rien de cela n'est inexplicable : vous n'ignorez pas qu'au milieu des deux plus grands océans de l'Est et de l'Ouest se trouvaient autrefois deux continents

. Ils furent engloutis sous les eaux, mais leurs habitants passèrent dans le royaume souterrain. Les cavernes profondes où ils vivent sont éclairées par une lumière particulière qui permet la croissance des céréales et des végétaux

et protège les êtres de la maladie.
 

Il y a là-dessous de nombreux peuples qui vivent en tribu.

Union

Mario DUGUAY



Le gelong favori du prince Choultoun Beyli et le prince lui-même me livrèrent la description du Royaume souterrain :
 

- Dans le monde, me dit le gelong, tout est constamment en état de transition

et de changement : les peuples, les religions, les lois et les

coutumes. Combien de grands empires et de brillantes cultures ont péri ! Cela seul qui reste inchangé, c'est le mal, instrument des

mauvais esprits. [les hommes en noirs, cet entre crochets est de l'auteur du site]

.
Il y a plus de six mille ans, un saint homme disparut avec toute une tribut dans les profondeurs de la Terre.

Depuis, jamais il n'a reparu à la surface du monde, mais plusieurs personnes ont pu visiter son royaume : Çakya-Mouni, Undur

Gheghen, Paspa, Baber et d'autres encore. Nul ne sait véritablement où il se trouve.

 


L'un dit en Afghanistan, d'autres aux Indes. Dans cette région, tous les hommes sont

protégés contre le mal ; le crime n'existe pas à l'intérieur de ses frontières.

La science s'y est développée dans la paix, rien n'y est menacé de destruction. Le peuple souterrain a atteint le plus haut degré du

savoir. A présent, c'est un grand royaume qui compte des

millions de sujets sur lesquels règne le Roi du Monde. Ce dernier connaît toutes les forces de la Nature, lit dans toutes les âmes

humaines et dans le grand Livre de la destiné. Invisible,

il règne sur huit cents millions d'hommes, prêts à exécuter ses ordres.


...
Ce royaume est Agharta. Il s'étend à travers les passages souterrains du monde entier.

J'ai entendu un savant lama chinois dire au Bogdo Khan que les cavernes souterraines de l'Amérique sont habitées par le peuple ancien

qui disparut jadis sous Terre ; quelques

traces de son existence subsistent encore à la surface du pays. Tous les habitants de ce monde souterrain sont gouvernés par des

chefs qui reconnaissent la souveraineté du Roi du Monde. Rien de cela n'est inexplicable : vous n'ignorez pas qu'au milieu des deux

plus grands océans de l'Est et de l'Ouest se trouvaient autrefois deux continents. Ils furent engloutis sous les eaux, mais leurs habitants passèrent dans le royaume souterrain. Les cavernes profondes où ils vivent sont éclairées par une lumière particulière qui permet la

croissance des céréales et des végétaux et protège les êtres de la maladie.
Il y a là-dessous de nombreux peuples qui vivent en tribu.
...
La capitale d'Agharta est entourée de villes où habitent des grands prêtres et des savants. Elle ressemble à Lhassa, la ville où le palais

du Dalaï-lama, le Potala, se dresse au sommet d'une montagne recouverte de temples et de monastères.

Le trône du Roi du Monde est


entouré de deux millions de dieux incarnés. Ce sont les saints panditas. Le palais lui-même est entouré des palais des goros (Grands

prêtres du Roi du monde, NdA) qui maîtrisent toutes forces visibles et invisibles de la Terre,

 


de l'enfer et du ciel, et qui ont tout pouvoir

sur la vie et la mort des hommes. Si dans notre humanité dans sa folie osait leur faire la guerre, ils seraient capables de faire sauter la

surface de notre planète et de la transformer en désert.

Ils peuvent dessécher les mers, changer les continents en océans et répandre

les montagnes là où il y a des sables du désert.

 A leur commandement, les arbres, les herbes et les buissons se mettent à pousser ;

des hommes vieux et faibles redeviennent jeunes et vigoureux ; les morts ressuscitent. Dans d'étranges chariots, inconnus de nous, ils

sillonnent à toute vitesse les étroits corridors qui déroulent leurs méandres à l'intérieur de notre planète. Quelques brahmanes indiens

et des Dalaï-lamas du Tibet ont réussi à gravir des pics montagneux où nul autre pied humain ne s'était jamais posé

; ils y ont trouvé des inscriptions taillés dans le roc,


des traces de pas dans la neige et des marques laissées par les roues d'engins mystérieux.

Le bienheureux Çakya-Mouni trouva au sommet d'une de ces montagnes des tablettes de pierre

sur lesquelles se trouvaient gravés des mots qu'il ne réussit à déchiffrer qu'à un


âge avancé de sa vie. Il pénétra alors dans le royaume d'Agharta,

d'où il rapporta les miettes de savoir sacré que sa mémoire avait conservées. C'est là, dans de féeriques palais de cristal, qu'habitent

les chefs invisibles des fidèles, le Roi du Monde, Brahytma, qui peut

parler à Dieu comme je vous parle, et ses deux assistants, mahytma,

qui connaît les événements de l'avenir, et Mahynga, qui règne sur les causes de ces événements.

 


faisant bouillir l'eau des geysers et des sources thermales, faisant fondre les rochers

et déversant par les orifices des montagne des flots en fusion sur la surface de la terre. D'autres se mêlent aux créatures de l'air,

infiniment petites, évanescentes et transparentes, et pénètrent les mystères et le but de leur existence...

La langue du Royaume du Roi du Monde se nomme Vatannan.


Extraits de la description du Royaume de l'Agharta, d'après le livre de Ferdynand Ossendowski :

Bêtes, Hommes et Dieux, traduit de l'anglais par Robert Renard, Éditions Phébus, Paris 1995.


 invité d'honneur de ce salon, pierre peyrolle, président de l'adagp, a réalisé

 Pierre Peyrolle, 


...

http://www.fangpo1.com/